Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

The tipping point

The tipping point (ou comment créer des épidémies, par exemple de solidarité...)
Comment ce livre, de Malcolm Gladwell, pourrait-il s'appliquer à changer le monde ?
L'auteur décrit trois lois qui font que l'épidémie prend ou pas :
- tout d'abord, la loi du petit nombre, il suffit de peu de personnes, à condition qu'elles aient une audience. Ces personnes sont appelées par Gladwell, connecteurs, vendeurs ou savants (je traduis librement).
-seconde loi, le facteur collant comme par exemple une mélodie qui reste dans la tête et crée un réflexe conditionné d'associations d'idées à qui l'entend.
-troisième loi, le pouvoir du contexte et c'est peut-être là que le bâts blesse le plus. Par exemple, internet n'est peut-être pas le bon lieu pour rencontrer des gens qui voudraient agir. Internet est le lieu d'arnaques, de méfiance, on se sait jamais à qui on parle vraiment.

Applications pratiques :
- intéresser à la cause un connecteur (quelqu'un qui connaît beaucoup de monde), un vendeur (quelqu'un qui sait faire passer le message, un savant (quelqu'un qui prend le temps d'étudier les questions en détails et se forge une vraie opinion)
- le facteur collant, faire une chanson, une chaîne
- le contexte, il vaudrait mieux être en page d'accueil d'un fournisseur d'accès que sur un blog excentré

Mais, me direz-vous, quelle est la cause ?

Commentaires

  • Tipping point - point de bascule.

    J'aime beaucoup cette idée d'appliquer ce genre de concept marketing à des causes un peu moins frivoles que celle de faire connaître un produit à la planète entière pour que son fabricant s'en foute plein les poches. C'est ce qu'il faut faire, utiliser les armes de l'adversaire.

    Des savants, il y en a plein
    Des connecteurs, on en trouve
    Des vendeurs, c'est plus dur, ils marchent au pognon.
    Le facteur collant est à trouver, il suffit de demander à Goldman :-)
    Le contexte, je n'aurais pas pensé à Internet mais peut-être que si on réussit à établir de vrais liens fiduciaires entre membres... Why not?

  • Une chanson ! Une chanson !

  • A vrai dire, tu souhaites que se déclenche une véritable "pandémie musicale" ! De la superglue neuronale ...

Les commentaires sont fermés.