Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Alcooliques Anonymes

Ce livre paru initialement en 1939 et appelé affectueusement "The big book" n'est pas diffusé en librairie.

Pour se le procurer il faut se rendre à l'une des réunions des Alcooliques Anonymes (A.A.), ce qui est possible à tous une fois par mois. Ce jour-là la réunion est dite "ouverte" c'est à dire que toute personne peut y participer, même sans être alcoolique. Le lecteur trouvera facilement les lieux et dates des réunions sur le site des A.A.

Les belles histoires des A.A. font paraître fades les drames sentimentaux, les histoires morales, les comédies bourgeoises, les thrillers, les films d'action...

Kessel avait découvert l'association lors de ses débuts américains, une époque très interventionniste. Même si son récit fait apparaître des changements miraculeux dans la vie de personnes qui avaient tout perdu, il n'avait semble-t-il pas saisi le côté spirituel du programme de rétablissement.

Les personnes alcooliques sont malades et ont affaire à un adversaire très rusé, l'alcool. Ce qui distingue les alcooliques des non-alcooliques est que les premiers sont incapables de s'arrêter après la prise du premier verre. Comme si l'alcool déclenchait une réaction particulière dans leur organisme !

La solution est simple, s'abstenir de prendre le premier verre...

Après sa rencontre avec les A.A., le malade n'a pas à se préoccuper de ne plus boire une goutte d'alcool  pour le reste de sa vie. Il va simplement renoncer à prendre le premier verre "aujourd'hui seulement"...

Seulement voilà, si l'on ne change rien d'autre, la probabilité de la rechute est très forte.

Aussi, en parallèle, les réunions des A.A. proposent-ils un programme de rétablissement spirituel. Le malade va essayer d'être envers lui-même d'une "rigoureuse honnêteté". A ses semblables, il fera partager ses sentiments profonds et sa peur qui est bien souvent le moteur puissant qui mène au premier verre. Il découvrira rapidement que d'autres partagent son vécu. Il se débarrassera de son "ressentiment" qui le poussait à accuser les autres plutôt que lui-même et à se poser en victime. Il fera l'inventaire de sa personnalité et mettra de l'ordre dans sa vie.

Il s'aidera également beaucoup en aidant d'autres malades à se rétablir.

Dans l'association, il connaîtra l'amitié, la joie, la fraternité, l'égalité, la solidarité.

Commentaires

  • Ce n'est pas "allergie" mais "drogue" que tu voulais écrire, je pense ?

  • Non Dieudeschats, c'était bien allergie. C'est à dire que pour les alcooliques la rencontre avec l'alcool va provoquer une réaction particulière, à savoir qu'ils ne vont pas pouvoir s'arrêter après avoir pris le premier verre, alors que d'autres personnes non alcooliques auront un comportement plus raisonnable. La comparaison avec l'allergie s'arrête là, l'alcool étant effectivement une drogue qui modifie les perceptions et le comportement.

  • Je suis désolée mais je ne vois toujours pas le rapport avec la définition de l'allergie. Il y a un problème de termes, ce dont tu parles s'appelle de la dépendance.
    Une allergie ne fait pas devenir "accroc" à quoi que ce soit, ce serait plutôt l'inverse... L'allergie est une réaction démesurée du système immunitaire face à des corps qui sont reconnus comme "ennemis" bien qu'étant inoffensifs. (Cette définition vaut ce qu'elle vaut hein, je ne suis pas médecin, c'est pour que tu situes ;-)

  • Effectivement la phrase sur l'allergie était mal venue dans le texte et je l'ai modifiée.
    Ceci dit, je trouve que la comparaison avec l'allergie (avec moultes guillemets) est assez parlante, certains étant intolérants à l'alcool, comme certains sont allergiques aux chats -)!

  • L'intolérance et l'allergie ce n'est pas tout à fait pareil, l'intolérance ne fait pas appel au système immunitaire mais uniquement au métabolisme... l'allergie étant plus une réaction de rejet, ça me choque beaucoup moins de parler d'intolérance à l'alcool, l'idée que tu veux faire passer est ainsi plus facilement compréhensible :-)

  • fan de la série des fréres scott viens sur mon blog ” http://marie-pierre96.skyrock.com “

Les commentaires sont fermés.