Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Guy Gilbert

Cheveux longs, blouson noir, language de la rue. A 71 ans, Guy Gilbert, le "prêtre des loubards", incarne une Eglise qui a des couilles. Il faut oser cette autobiographie qui parle de sacrements, de grâce, de célibat, de sexualité, de sacerdoce ; oser se demander si l'Esprit Saint ne serait pas sexiste ; oser inventer de nouvelles cérémonies où l'on récite un credo musclé et où la communion peut être offerte à tous. 

En Algérie, son premier combat a été contre la torture. Muté, il découvre en compagnie d'un communiste et d'un apprenti pasteur, combien les droits de l'homme peuvent unir.

"Grâce à nous, jamais un blessé ne fut achevé. Trois simples troufions dans une compagnie disciplinaire pouvaient, par leur simple présence, faire reculer le mal infect de la torture et de l'arbitraire".

Encouragé par un évêque "Faites selon vos dons", il  s'installe un pied dans la rue, un pied dans l'église, draguant avec sa grosse cylindrée les délinquants de toutes sortes, les accueillant, les visitant, étant disponible pour eux tous les soirs, leur donnant des tickets restaurant, les accompagnant souvent impuissant dans une marginalité galopante, dans la douleur "qu'on ne remarque même pas la couleur de leurs yeux quand ils font la manche".

Voilà 30 ans, Guy Gilbert a acheté Faucon, une ruine en Provence, et l'a retapée avec ses petits gars. Il expérimente la zoothérapie (soigner par l'observation des animaux). Des centaines de jeunes, des boules de haine choisies dans leurs cités ou dans leurs prisons sur ce seul critère : "être le plus abîmé", sont passés par la Bergerie, ont été accueillis par une équipe de volontaires musulmans, juifs, bouddhistes, chrétiens, athées ou agnostiques, pour être évangélisés car "Evangéliser, c'est mettre l'homme debout".

Guy Gilbert vient de publier "Et si je me confessais" aux Editions Stock. 

 

Les commentaires sont fermés.