Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le manager minute

Rien de tel qu'une heure de train à la place d'une heure de voiture pour lire cette jolie fable (dont la lecture est obligatoire pour les managers américains et japonais).

Je vous le résume en une minute :

1- Se fixer des buts-minute dont la description tient sur une page (250 mots) et peut être lue en une minute

2- Si d'aventure vous avez des personnes à manager, il faut les guêter en train de faire quelque chose de bien et saisir la première occasion de leur adresser une louange-minute.

3- La réprimande-minute : alors là, ce n'est pas évident. Dire immédiatement et précisément ce qui ne va pas, exprimer comme on se sent mal du fait que la personne a pu faire une erreur, et en rajouter sur l'estime que l'on a pour la personne en général.

Exemple de réprimande-minute

<réprimande-début>Que de temps perdu parce que tu ne prends pas la peine de lire correctement ! Parce que tu réagis impulsivement au lieu de relire le message pour en comprendre la teneur exacte. Parce que tu laisses ta susceptibilité sensibilité s'accrocher sur un mot qui est peut-être tout simplement mal choisi. Tu perds une heure à expliquer que tu n'as pas le temps sans voir que la réponse à la question posée ne prenait qu'une minute.  Tu t'emmêles les pinceaux avec des raccourcis clavier au risque d'une fausse manoeuvre au lieu de vérifier que le lien que tu indiques fonctionne. Tu indiques un lien que personne ne suivra au lieu d'expliquer en quelques mots le contenu du lien. </réprimande-fin>

Ceci mis à part, j'estime et j'admire beaucoup tes engagements, ta force de travail, ton enthousiasme !

Pour commander ce livre de Ken Blanchard et Spencer Johnson (Le manager minute), pourquoi ne pas passer par chez l'ami Casabaldi (dans sa colonne de gauche on trouve un lien vers Amazon, ce qui lui assurera quelques royalties dont je suis certaine qu'elles serviront à une bonne cause bien qu'il n'ait pas de tirelire virtuelle !) ?

Les commentaires sont fermés.