Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1-La guerre de l’eau a commencé

Israël a fait disparaître le Jourdain dès sa sortie du lac de Tibériade, et accapare l’eau de la région en maîtrisant le Golan, suscitant ressentiments et tensions.

En même temps, ce pays est à la pointe de recherches de haute technologie permettant la maîtrise de l’eau, son recyclage, son désalage…

Tandis que nombre de palestiniens ne sont pas raccordés à un réseau d’eau potable, ils sont nargués par le bleu des piscines dans les colonies israéliennes. « Chaque piscine, c’est cent terroristes en puissance ». Les israéliens se défendent en dénonçant l’absence de traitements des rejets qui ruissellent depuis la Cis-Jordanie ou se déversent en mer depuis Gaza non loin de l’usine de désalage d’Ashkelon.

Les deux camps se livrent une guerre démographique avec des taux de croissance avoisinant les 5%. La population palestinienne devrait doubler d’ici 16 à 17 ans.

Je laisse Orsenna conclure :

Comment cette foule, « dans 16 ou 17 ans », va-t-elle vivre, emprisonnée par le mur, sur une terre si petite et si sèche ?...

Qui peut penser bâtir sa sécurité future en condamnant au chômage ses voisins les plus proches ?...

palestine.jpg

source de l'image :

http://www.france-palestine.org/

Les commentaires sont fermés.