Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Transformer des pierres en écoles (Stones into schools)

Cette épopée est la suite du best-seller "Trois tasses de thé" de Greg Mortenson (Penguin Books)

Construire des écoles en commençant dans les coins les plus reculés et oubliés est le moyen par lequel Greg Mortenson, Sarfraz Khan, Wakil Karimi et les donateurs américains ordinaires du Central Asia Institute (CAI) luttent contre la pauvreté, le désespoir et le fanatisme.

Ils créent en Afghanistan des écoles de filles, chacune d'elle avec un terrain de jeu et de solides bureaux,  alignées sur un arc tendu entre Bozai Gumbaz, l'endroit le plus isolé du monde dans le corridor du Wakhan, et pointé vers le village du Mollah Omar, l'inspirateur religieux des talibans.

En 1999, un groupe de quatorze cavaliers kirghizes ont franchi la frontière pakistano-afghane par le col d'Irshad à 4977 mètres d'altitude pour demander à Mortenson de les aider à construire une école. Leur chef le commandhan Abdul Rachid Khan, avait envisagé l'éducation comme un dernier espoir pour ses nomades kirghizes emprisonnés dans ce toit du monde par la fermeture de la frontière chinoise, oubliés des politiciens de Kaboul, privés de tout soin médical, mourrant de faim et dévastés par l'addiction importée à l'opium.

250px-Wakhan.png(Image Wikipedia)

Dix ans après, alors qu'Abdul Rachid Khan est mourant, il se lève pour demander à ses gens un dernier effort pour finir de construire l'école de Bozai Gumbaz avant que la neige n'ait gelé le plateau.

Ainsi les mêmes personnes qui étaient parmi les plus négligés d'entre nous... ont achevé de tenir la promesse qu'on leur avait faite en finissant leur école avec leurs propres mains.

 

Les commentaires sont fermés.