Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

freemen

  • Penser, dit-elle...

    9a0148c322d9e1cf922d2290cf2c4d3f.jpgDieudeschats m'a fait un immense honneur en me décernant un "thinking blogger award". Je me rappelle que la première note du blog Dilettante était intitulée "Sans beaucoup d'opinion". C'est vrai que je suis souvent d'accord avec le dernier qui a parlé mais que depuis que j'ai rejoint les freemen, je me sens moins seule et plus courageuse pour défendre une opinion.

    Après avoir, comme il se doit, fait un lien vers la note originale, il me faut maintenant transmettre à d'autres bloggers ce signe de reconnaissance. Je décerne à l'unanimité le premier prix à Hugo.

    Il y a longtemps que je voulais faire de la pub pour son nouveau blog politique, Isegoria, (re)prenons la parole, mais je me suis abstenue car j'ai cru comprendre que Hugo voulait élever seul son blogmat, à la force du poignet ou à la crampe d'écrivain comme vous préférez, sans recourir à aucune technique douteuse de référencement, pour rester incorruptible. Quoi qu'il en soit je reconnais toujours les articles d'Isegoria dans la pile freemen parce qu'ils semblent écrits pour moi. Un seul petit bémol à mon enthousiasme,  je trouve que ses articles sont un petit peu trop franco-français... Isegoria, c'est un principe fabuleux qui prévalait dans la démocratie athénienne, et qui voulait que chacun ait un accès libre et égal à la parole dans l'assemblée des citoyens. A ma connaissance, ce principe n'est respecté actuellement que chez les Alcooliques Anonymes... Hugo est un empêcheur de tourner en rond, mais aussi une conscience, un dysjoncteur, un détecteur ultrasensible... Je me comprends.

    Je voudrais récompenser jcm, et son blog Activart pour ses remarques pleines de sagesse et expérience qui tempèrent l'enthousiasme militant porté vers l'action. Réfléchir avant d'agir, voilà le secret !

    J'offre également la récompense à Antoine de Déconstruire Babylone, un concentré d'esprit critique.

    Si elle n'était pas déjà primée, j'aurais cité Dieudeschats, dont la réflexion et l'engagement sont un modèle pour la dilettante que je suis. Par exemple allez voir sur son blog l'annonce du prix du pire lobbying !!!

    0c57cd34ec4549f36e5697fd60afdd5c.jpg

     Idem pour José dont les carnets politiques sont une référence de chaque jour qui résiste encore à la montée d'Isegoria.

     

  • Blog action day sur l'environnement

    C'est le 15 octobre, relayez et préparez-vous !

    Lien vers le site en français : http://blogactionday.org/fr 

     

    Bloggers Unite - Blog Action Day

  • Freemenitude

    abd051269b2064cac2e10ecab6102d5c.jpg85f2b00cf1c454cd13760335f7347f37.jpg Tu es chercheur de vérités, on te dit libertaire, respire, tu n'es pas un martien ; regarde ta webtv et écoute cette chanson qui te trotte dans la tête comme un petit vélo : I have a dream, celui d'un monde différent où une politique systémique garantit le respect de environnement. Tu as le pouvoir de changer le monde et de modifier favorablement l'avenir du climat. La décroissance ou l'altercroissance s'écrit sur papier recyclé : la priorité est la lutte contre la pauvreté grâce à la tirelire virtuelle et au simulateur crédit. Ensuite un développement durable est nécessaire et passe par la construction écolo, l'utilisation de produits écolo et la réflexion-débat sur les nano techno et ogm et le nucléaire avec ceux qui ne sont pas encore d'accord avec toi.

  • Le reste du monde arrive...

    52640a2b5d3650748dc481ab21390054.gifJusqu'ici, les freemen étaient franco-belges, mais comme l'a dit Seb, le reste du monde arrive...

    Until now the freemen were French and Belgium, but as Seb said, the rest of the world arrives...

    Je participe au concours de Bloggers pour un changement positif global en affichant fièrement le badge sur mon blog. (je n'ai pas compris ce qu'on gagne...)

    I am proudly displaying the badge on my blog, and would like to nominate the 5 following blogs for the award. They belong to the freemen network, and are involved in a positive action for the earth and the climate.

    Je voudrais nominer 5 blogs pour le concours. Ils appartiennent au réseau freemen et leurs auteurs sont impliqués dans une action positive pour la terre et le climat. 

    First, Benka (blog Avenir Climat). Benka is going to make a trip in Europe and Asia to witness climate changes and human adaptation. He is welcoming support from bloggers from different countries. 

    Premièrement Benka (blog Avenir Climat).  Benka va effectuer en 2008 un voyage en Europe et Asie pour être le témoin des changements climatiques et de l'adaptation humaine. Il apprécierait le soutien de bloggers de différents pays.

    Second, Ecolodujour (blog Ecolodujour- ecologist of the day). Gregoire, a French who lives in Danemark,  writes great articles daily in favor of ecology.

    Deuxièmement, Gregoire (blog Ecolodujour). Grégoire écrit quotidiennement de superbes articles sur l'écologie.

    Third, Isabelle (blog Echo-echos) has well documented articles, very serious ones, for example the last one is on solar energy.

    Troisièmement, Isabelle (blog Echo-echos) qui propose des articles très sérieux, le dernier en date sur l'énergie solaire par exemple.

    Fourth, Kemi (blog Blokomondi), probably the closest from my heart, Kemi does not stand anymore the way of life of our occidental society.

    Quatrièmement, Kemi, (blog Blokomondi), probablement le plus proche de mon coeur, Kemi ne supporte plus le mode de vie de nos sociétés occidentales. 

    Finally, Seb and Laurent (blog La liste à suivre), propose another type of growth.

    Finalement, Seb et Laurent de La liste à suivre, proposent une autre forme de croissance, l'altercroissance ! 

    These are only samples of the 140 freemen, who, although they might speak of different topics on their blogs, are profundly convinced that :

    1- the climatic change is a major problem, not only ecological but also political and economic.
    2 - solving this problem seriously (and others... such as wars, poverty, etc.) implies questioning our economical models and particularly the concept of "Growth".

    Ces blogs sont seulement des examples des 140 freemen, qui, bien qu'ils puissent parler de toute autre chose sur leurs blogs, sont pleinement convaincus que :

    1- le changement climatique est un problème majeur, non seulement écologique mais aussi politique et économique.

    2- pour résoudre ce problème sérieusement (et d'autres tels que la guerre, la pauvreté, etc...), il faut remettre en cause nos modèles économiques et particulièrement la notion de croissance.

    Pour participer à la chaîne "Bloggers for positive climate change", il suffit de faire un article sur son blog et de tagger jusqu'à 5 autres bloggers, ou alors au minimum d'afficher le badge "Bloggers for positive climate change" sur son blog.

    Bien penser à prévenir les bloggers que l'on a taggés.

    Faire un lien vers l'article original pour que l'on sache d'où vient la chaîne.

     1606e9122141840edd13e0319048c3c0.jpg

  • 138 freemen

    Les freemen sont simplement convaincus que le réchauffement climatique est un problème majeur non seulement écologique mais aussi politique et que s'attaquer sérieusement à ce problème et à d'autres (guerres, pauvreté...) implique une remise en cause de nos modèles économiques et notamment de la notion de croissance.

    Pour rejoindre le réseau, il suffit d'être d'accord avec ces deux principes fondamentaux, d'afficher sur son site une liste freemen que l'on peut trouver ici, et de contacter un freemen qui transmettra. f8cd4ba845b0773f517163660261337f.jpg

     English version

    2 plus n
    A l'évidence
    A tous les hommes libres
    Activart (Intelliblug)
    Adam Kesher
    Adamantane.orgue
    Appel de Raspail
    Aquafiesta
    Ardente
    Argent facile
    Avenir climat
    Bar Nabé
    Blog Citoyen
    Blokomondi
    C'est quand le bonheur ?
    Cap21 Normandie
    Carnets de Nuit
    Chambre avec vue
    ChampG
    Chaouinerie
    Chroniques Martiennes
    Citoyenne du monde... libre
    Crise dans les medias
    D'Steckelburjer
    Débords
    Déconstruire Babylone
    Décryptages
    Démocratie sans frontière
    Dérapages
    Dernières nouvelles de l'homme
    Des alpes aux rocheuses
    Des bulles
    Des mondes en lutte
    Développement durable
    Développement durable et communication
    Dialogue citoyen
    Dieu des chats
    Duplex
    Eco-echos
    Ecoabita
    Ecocitoyen
    Ecolodujour
    Economie en campagne
    Effraie@Blog
    Emile Bonjour
    Entre Rêve et Réalité
    Esprit Libre
    Europeus
    Exeworld
    FAQ hommes libres
    Farid Taha
    Fragola
    Fred de Mai
    Fsens
    Géoclic
    Ghosts of Weimar
    Gouvernance
    Grande Question
    Imagine 2012
    Imagine 2050
    Javafred
    Juliette Robert
    La Danse du Temps
    La Faim d'un monde
    La fin du capitalisme
    La grande confusion
    La liste à suivre
    La politique du chacal
    La rage du peuple
    Le Barrablog
    Le Blog à Rythme
    Le Blog de Guyom
    Le grand ménage
    Le Mague
    Le Monde citoyen
    Le site de la pauvreté intérieure
    Le XXIIème siècle sera Utopie...
    Les méditations du sauvage
    lespacearcenciel
    Lucie de l'île
    Lune de Neptune
    Lux
    Maison, sucrée maison
    Malisan
    Marionnettes en prison
    Melanchalys
    Met@llah
    MetaBlog Journal de l'Hypertexte
    Michalon
    Mitsu Girlz
    Mon Paysage
    Moneinonline
    Mr Moon
    Muji
    Mythologie(s)
    Nathalie NGK
    Nicolas Marandon
    Noolithic
    Nous devons etre le changement ...
    Nues _ news blog
    Objectif planète
    Olivox
    On refait le blog
    Ostende
    Page 2007
    Penser paysage
    Piquouse de rappel
    PoliTIK_show
    Pticrom
    Quotidien Durable
    Regard Sur
    Remises en cause
    Réseau Citoyens Libres
    Sab et l'autre
    Samuel Desgane
    Sator
    SDF
    Sebos31
    Skazat
    Skyblogscope
    Slovar les nouvelles
    Source de la vie
    Thierry Crouzet
    This is the end
    Toucher Rectal
    Toujours aussi pareil ?
    Tout allant vert
    Tout autour de la terre
    Tristram Shandy
    Un oeil sur la planète
    Une bibliothèque...
    Utopie possible
    Vampyr sentimental
    Vie de Baptiste…
    Vitriol
    Welcome To The Brave New World
    Zara-ecolo
    _002

  • La phrase politique du jour

    "Si tu possède une deuxième paires de chaussures et qu'un pauvre va nu-pieds, tu n'as pas à la lui donner, mais à la lui rendre."

    Grégoire le Grand

    Trouvé sur un blog freemen, qui le reprend d'un blog freemen. Ca me fait vraiment chaud au coeur de lire ça là.

    C'est un bonheur d'avoir rencontré les freemen. 

    Freemen est un réseau de blogs dont les auteurs sont convaincus que :

    - Le changement climatique est un problème majeur, pas seulement écologique, mais aussi politique

    - S'attaquer sérieusement à ce problème et à d'autres (guerres, pauvreté... ) implique une remise en cause de nos modèles économiques et plus particulièrement de la notion de croissance

    Pour rejoindre les freemen, il suffit, si l'on est toujours d'accord avec les deux phrases, de créer des liens vers les blogs du réseau et de contacter un freemen qui transmettra aux autres. 


    medium_freemen_noir.JPG

    SDF
    FAQ hommes libres
    Moneinonline
    Marionnettes en prison
    A l'évidence
    Vie de Baptiste…
    MetaBlog Journal de l'Hypertexte
    Skyblogscope
    Vampyr sentimental
    Equilibre instable
    Géoclic
    Cap21 Normandie
    Développement durable et communication
    Débords
    Appel de Raspail
    Met@llah
    Activart (Intelliblug)
    ChampG
    A tous les hommes libres
    Carnets de Nuit
    PoliTIK_show
    Regard Sur
    Adam Kesher
    Nues _ news blog
    Remises en cause
    Slovar les nouvelles
    Le Monde citoyen
    Gouvernance
    La rage du peuple…
    Page 2007
    La fin du capitalisme
    This is the end
    Développement durable
    Blokomondi
    Dernières nouvelles de l'homme
    Le XXIIème siècle sera Utopie...
    La liste à suivre
    Le site de la pauvreté intérieure
    Noolithic
    Le Mague
    Toucher Rectal
    Chroniques Martiennes
    Emile Bonjour
    Mythologie(s)
    Pticrom
    Crise dans les medias
    Ostende
    Imagine 2012
    Imagine 2050
    Utopie possible
    Sebos31
    EKoloGik.com
    Un œil sur la planète…
    Tout allant vert
    Objectif planète
    Aquafiestas
    Le grand ménage
    Ecolodujour
    Mon Paysage
    Eco-echos
    Quotidien Durable
    Ecocitoyen
    La Faim d'un monde
    Envie d'ailleurs
    Thierry Crouzet
    Blog Citoyen
    Dérapages
    Entre Rêve et Réalité
    Esprit Libre
    Grande Question
    Javafred
    La Danse du Temps
    Le Blog à Rythme
    Nathalie NGK
    Chambre avec vue
    Michalon
    Samuel Desgane
    Le Barrablog
    La grande confusion
    Europeus
    Des bulles
    Dieu des chats
    Welcome To The Brave New World
    Fragola
    On refait le blog
    _002
    Bar Nabé
    Juliette Robert
    Les méditations du sauvage
    Melanchalys
    Muji
    Duplex
    Source de la vie
    Adamantane.orgue
    Malisan
    Fsens
    Fred de Mai
    Mitsu Girlz
    Lux
    Sab et l'autre
    Tristram Shandy

    (pour récupérer le code html de la liste à jour, c'est ici

  • Voter or not voter ?

    medium_Voter.2.jpgMoi je n'aime pas les moi.

    Heureusement que je suis retournée dans mes archives pour retrouver le lien vers le billet où Iza avait jugé mes propos un peu snob, car j'allais vous refaire le couplet. Bah, je vous le refait car je trouve que bien trop peu de gens s'offusquent de la pensée unique et dichotomique qui propage un couple de diminutifs de deux syllabes que je me refuse à prononcer (dommage que Marianne ait gâché sa une en annonçant que son édition serait épurée de ces deux mots). Ces diminutifs n'étant pas équivalents, aucun homme féministe qui se respecte ne devrait les employer, tout comme on devrait s'abstenir d'utiliser des sobriquets absurdes pour les femmes politiques, fussent-elles présidentiables. Je sais, ça ne sert à rien de faire la morale, mais de voir ces mots repris sans discernement par mes parents, mes collègues, ne peut que m'inciter à faire encore la grêve de la non-conversation.

    Le sujet du jour était le droit de vote. Acquis bien tardivement par les femmes françaises. Et il n'est pas si loin le temps où l'influence familiale décidait du vote de toute la famille (enfin heureusement il y a l'isoloir). En 1981, mes parents m'avaient obligée à aller voter, c'est pourquoi je garde toujours sur moi cette petite affichette abstentionniste. Voter, c'est pourtant assez égalitaire, puisque chacun n'a qu'une voix, enfin au moins les immigrés de deuxième, troisième ou quatrième génération... Enfin, c'est ce qu'on croit. Puisqu'on est manipulé du matin au soir par des médias aux ordres. Qui vont nous convaincre par exemple que disperser les voix au premier tour, c'est dérouler le tapis rouge au front national. Pourtant, certains pensent que le front national est le seul barrage efficace contre l'islamisme qui menace la liberté par son activisme nataliste et conquérant. Il parait que d'ores et déjà la mixité n'est plus de mise à certaines heures dans des piscines municipales laïques et républicaines.

    En 2002, malgré l'hystérie collective, j'ai réussi à m'abstenir d'aller voter Le Pen. Je n'oublie pas que dans les manifestations anti-Le Pen, à Grenoble, les militants de Lutte Ouvrière qui appelaient à l'abstention, ont été neutralisés par le service d'ordre du parti communiste. Je viens d'apprendre l'échec de la candidature anti-libérale unique pour 2007.

    Une lueur d'espoir cependant. Enfin, quelque chose de constructif. La proposition de Corinne Lepage d'une "surveillance citoyenne" de la tenue de la campagne, qui consisterait à relever systématiquement certains faits (avec quelle voiture se déplace le candidat, celle du conseil général ou régional, celle du ministère, ou celle du parti ? qui paye la salle des fêtes, et pour quel motif, quelle est la nature exacte du rassemblement qui s'y tient, la campagne ou une mission de service public correspondant au mandat ?) et les mettre à la disposition du public : un site collaboratif, (wiki, autre forme ?).

    Tenez, pour commencer voici un lien vers un document sur le temps d'antenne des candidats potentiels.

  • Hommage à Brad Will Roland, journaliste d'Indymedia, mort à Oaxaca

    medium_bradwill.pngMon ami Brad Will (Roland) a été tué par balle à Oaxaca

    (par David Rovics) 31-10-2006 (traduction perfectible)

    Brad Will était un ami cher, et un vrai révolutionnaire. Il est mort de la même façon que d'innombrables et incomptées belles personnes sont mortes dans les siècles récents -- il a été atteint à la poitrine par des paramilitaires de droite. Il filmait la scène près d'une des centaines de barricades qui ont bloqué la ville d'Oaxaca depuis juin dernier, quand le gouverneur a essayé de rendre hors la loi l'expression publique des dissidents, jetant ainsi une allumette historique de plus sur un baril de poudre de plus.

    Brad personnalisait l'esprit d'Indymedia. Non seulement il couvrait des histoires que la presse "courante" ignore, comme ce moment excitant, violent et révolutionnaire qui a attrapé Oaxaca il y a plusieurs mois maintenant. Brad ne risquait pas sa vie pour avoir un bon tirage d'une confrontation sur une barricade parce qu'il pourrait avoir une photo sur la couverture d'un journal, avoir quelque célébrité et argent (peut-être pourtant mérités) -- il postait ses communiqués sur Indymedia, gratuitement.

    C'est sûr, Brad filmait pour couvrir l'histoire mais il était là bas aussi pour faire l'histoire. Brad savait qu'une caméra est une arme, ou au moins une espèce de bouclier, et qu'elle pouvait parfois servir à désescalader une situation, à protéger les gens contre le viol, les coups, les meurtres. Et Brad savait que si les média indépendants ne documentent pas l'histoire, personne d'autre ne le ferait.

    ...

    Brad a été un radical longtemps avant que ce soit à la mode aux US (avec les deux manifestations à Seattle), et longtemps après que ce ne soit plus à la mode là-bas (11 septembre 2001). Les formes tactiques et politiques pour lesquelles le mouvement pour la justice globale est devenu connu étaient pratiqués par des gens comme Brad dans les mouvements de "squatters" à New-York City et dans le mouvement radical environnemental sur la côté ouest dans les années 1990. Brad était à ces deux endroits et dans beaucoup d'autres. Brad était quelque part près de la base de nombreuses autres institutions anarchistes récentes -- "de la nourriture pas de bombres", "masse critique", "réclamez les rues", "guerilla plus de jardins", "Indymedia". Il voyait les connections, comprenait profondément le concept "des commons", et y alla, comme activiste, video-journaliste, musicien et "pompomboy".

    Je n'ai jamais connu le nom de famille de Brad jusqu'à ce qu'il soit tué. Pour moi c'était juste Brad. Je ne me rappelle pas avoir parlé beaucoup avec lui à propos de son passé, de où il a grandi, comment il est devenu un révolutionnaire, bien qu'on ait dû parler de ce genre de choses. Mais en général, je le voyais au cours des évènements, que ce soit un film, un show ou un concert sur un toit de Brooklyn, une occupation de terrain dans le Bronx, ou, tout aussi souvent, une grande manifestation contre une organisation financière maléfique quelque part dans le monde.

    J'ai chanté à beaucoup de ces évènements, et Brad était présent à la plupart d'entre eux -- et il a été présent à de nombreux évènements où je n'ai pas été, aussi. Ils sont tous si flous, je ne me souviens plus lesquels. Mais les nombreuses rencontres commencent toujours avec un chaud sourire et une accolade, et habituellement impliquent qu'une sorte de chaos se produit, avec Brad confortablement au milieu du chaos. Parfois -- trop rarement, je le réalise soudain, les rencontres continuaient après que le chaos ait pris fin, et nous pouvions être dans un endroit calme avec un petit groupe de gens, se détendant et parlant de la vie, mes affaires favorites.

    Il y a eu de nombreux débats pour savoir si c'était plus utile d'organiser de grands évènements ou de se concentrer sur des communautés organisant localement, pour savoir s'il fallait se concentrer sur "couvrir" l'histoire, ou la faire, pour savoir s'il fallait éduquer ou agir, s'il fallait faire une fête ou un meeting. Brad décidait clairement que la réponse correcte était "tout cela". C'est facile de démontrer qu'il avait raison -- parlez à quelqu'un de New York City impliqué dans n'importe quel aspect d'un mouvement progressiste. C'est une ville de 8 millions d'habitants, mais si ils sont des participants sérieux de la partie la plus à la base du mouvement, ils connaissent Brad. Bien qu'ils ne connaissent pas son nom de famille. Il est juste Brad le grand gars maigre avec des cheveux longs qui se fend souvent d'un gentil sourire et d'un éclair intelligent et plein de compassion dans le regard. On l'appelle souvent avec un nom de connecteur "Brad de Indymedia" ou "Brad de "plus de jardins" ou "Brad le musicien".

    Je ne l'avais pas vu depuis un moment, au moins plusieurs mois. Mais soudain il me manque tellement. Ca me manque de marcher avec lui dans le Bas East Side, relax,  à sa place là-bas, échangeant des histoires. La chaleur de sa présence re-juvénisante me manque. L'admiration mutuelle non dite me manque. Le sentiment me manque d'être en présence de quelqu'un qui ressentait si profondément sa connection au monde. Le sentiment qu'il y avait ici quelqu'un qui pourrait mourir pour moi, et moi pour lui, pas de doute là-dessus. Et maintenant, comme tant d'autres avant lui, il vient de le faire.

    Comme pour nous tous, au fil des générations, son souvenir va pâlir et éventuellement disparaître. Mais pour ceux de nous vivants aujourd'hui qui avons eu l'honneur de faire partie du grand cercle d'amis de Brad, son souvenir sera avec nous douloureusement, profondément, aimant, jusqu'à ce que nous le rejoignons tous sous le sol -- espérons seulement après que chacun de nous ait réussi à avoir le type d'impact les uns sur les autres, sur le mouvement, et sur le monde que Brad a assurément eu dans ses brefs 36 ans.

    source

  • Vivre free(wo)men...

    Petite victoire citoyenne. L'autre jour, j'ai demandé calmement et fermement à deux jeunes d'enlever leurs pieds des sièges du bus.

    Et ils l'ont fait.

    Ce qui me fait le plus plaisir, c'est que cela a été spontané, je l'ai fait sans réfléchir. C'est la preuve pour moi qu'à force de fréquenter sur le net des hommes et des femmes libres, je progresse, je suis moins peureuse, je m'assume.

    Vive la liberté !

  • Pile freemen

    On vous l'avait promise, on vous l'a rendue...medium_link_freemen.jpg

    Vous en rêviez sans le savoir. Moi aussi. Dernièrement, dans mes rêves paranoïaques, elle prenait l'allure d'une hydre tentaculaire, étendant ses ramifications fractales jusqu'à mon disque dur pour y agréger mes textes les plus secrets, pour me tagger - pardon me marquer - d'un sceau d'infamie. L'invention maléfique d'un Vieux Big Brother, vendu à la cause d'un fabricant de boissons effervescentes et brunâtres, homme orchestre, tour à tour jongleur, lançant haut commentaires et trackbacks, ou alors magicien, les démultipliant, les faisant disparaître.

    La pile des freemen version 2.1, aussi appelée Freezine sera bientôt présentée à la foule.

    ci-dessous un exemple de code à coller dans votre post pour qu'il soit intégré entièrement dans la pile, si vous jugez que son contenu est un contenu freemen : 

    <p><img width="56"src="http://freemen.wordpress.com/files/2006/09/

    link_freemen.jpg"alt="link_freemen"height="22"/></p> 

    Et voici ce que ça donne :

    link_freemen

    Si vous voulez plus discret :

    Le code :

    <p><a href=http://freemen.wordpress.com title="post Freemen">Freemen</a></p>

    Le résultat :

    Freemen

    Ou alors incluez simplement dans le texte le terme Freezine.