Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'art de l'attente

    Attendre l'héritage, les vacances, la paie, le lendemain, le soir, le bus, la fin du bouchon, attendre à la caisse...

    Que d'occasions manquées de vivre ! Nous ne sommes pas préparés à l'attente et ne savons pas en profiter.

    Autant nous pouvons rêver une heure sur le bord de la piscine, autant piétiner une heure avant l'ascension du phare d'Eckmühl

    eckmuhl.jpgnous paraît insurmontable. Il y a là un double problème, celui de la position debout que nous ne savons plus tenir, et celui de l'échelle de temps, ô combien relative...

    Bien souvent, rien n'empêche de s'asseoir.

    Aujourd'hui, je décide de profiter des attentes. L'activité qui se suffit le plus à elle-même est - allez je ne vais pas dire la prière pour ne pas choquer les âmes sensibles - la gratitude : faire la liste de tout ce que l'on a puiqu'on a la chance inouïe d'être nés du bon côté du monde comme disent les immigrants clandestins. Se positionner dans le village mondial.

    Ensuite, on peut avoir sur soi un mini-livre de pensées positives à méditer. Ecrire ses projets et ses rêves dans son "carnet bonheur". Envoyer un message d'affection à un proche ou quelqu'un de perdu de vue. Apprendre une liste de mots étrangers. Déchiffrer un texte difficile. Faire des exercices pour muscler le cou ou les abdos, se tenir droit, prendre des résolutions, identifier et visualiser ses rêves... engager la conversation avec les voisins, répondre aux lamentations en montrant des alternatives.

    Une heure :

    - apprendre par coeur un texte, un poème, les paroles d'une chanson

    - écrire un article pour son blog

    - lire un texte sérieux

    Une demi-heure :

    - faire une liste de gratitude (on a déjà gagné au loto de la vie)

    - planifier semaine, mois, année

    - faire une liste des outils à avoir sur soi pour les attentes futures...

    Dix minutes :

    - vite une mise à jour de la liste de gratitude

    - une série de messages

    Cinq minutes, cette attente n'en est déjà plus une, c'est le temps d'une chanson plutôt que d'une cigarette !